[Campagne] Maîtrisons les écrans : La campagne 3-6-9-12 donne des repères

Public cible: 

Dans une société où le virtuel a pris une place prépondérante, quelles peuvent en être les conséquences sur l’enfant ? Sans céder aux sirènes de la technologie ni à la panique face au monde numérique, il s’agit de mieux comprendre l’impact des écrans au cours de la vie de l’enfant. La confrontation aux mondes virtuels et le vécu émotionnel qui y est associé sera différent selon son stade de développement. En effet, au fur et à mesure qu’il grandit, et s’il est accompagné dans ses découvertes, il sera de plus en plus outillé pour faire face aux contenus qu’il perçoit.  
Disposer de repères peut aider parents et professionnels à adapter la consommation des écrans à l’âge de l’enfant.

Pas d'écran AVANT 3 ans :
Favorisez les activités qui impliquent ses 5 sens et ce même si l’usage de la tablette ou du smartphone est attirant.
Soutenez le jeu, hors écran, qui est une activité primordiale pour l’enfant.
Évitez au maximum tous les types d’écrans dont les effets négatifs sur les plus petits ont été démontrés.
Posez un cadre clair dès cet âge.
En tant qu’adulte, interrogeons notre propre consommation d’écrans. [lire la suite]

Pas de console de jeu AVANT 6 ans :
Evitez la TV et l'ordinateur dans la chambre.
Fixez des horaires aux écrans et respectez les âges indiqués pour les programmes.
Préférez les jeux vidéos que l'on joue à plusieurs à ceux que l'on joue seul : les ordinateurs et les consoles de salon peuvent être un support occasionnel de jeu en famille, voire d'apprentissage accompagnés.
N'offrez pas une console ou une tablette personnelle utilisable à tout moment à votre enfant : à cet âge, jouer seul devient rapidement stéréotypé et compulsif. [lire la suite]

Pas d'Internet seul AVANT 9 ans :
Evitez les écrans dans la chambre, pendant les repas, avant l'école et avant le coucher.
Etablissez des règles claires sur le temps d'écrans.
Multipliez les discussions autour de ce qui est fait sur les écrans. 
Commençez tôt à initier l’enfant au droit à l’image. [lire la suite]

Pas de réseau social AVANT 12 ans :
Continuez à établir des règles claires sur le temps d'écrans, évitez les écrans dans la chambre, pendant les repas, avant l'école et avant le coucher.
Déterminez avec votre enfant l'âge à partir duquel il aura son téléphone portable.
Multipliez les discussions autour de ce qui est fait sur les écrans. 
Rappelez régulièrement les 3 règles de base d'Internet à assimiler par tous:
1/ tout ce que l'on y met peut tomber dans le domaine public;
2/ tout ce que l'on y met y restera éternellement
3/ tout ce que l'on y trouve est sujet à caution : certaines données sont vraies et d'autres fausses. [lire la suite]

APRES 12 ans :
Continuez à mettre des règles - qui peuvent faire l’objet de négociations
Evitez de lui laissez le téléphone ou la tablette dans la chambre la nuit.
Discutez avec lui des fake news, de la pornographie, du harcèlement,...
Intéressez-vous à ce que l’ado fait sur ses écrans [lire la suite]

La campagne

La campagne est mise à disposition de tous les organismes de l'enfance et de l'aide à la jeunesse et se décline en :

     

Share

Outils à télécharger

Outils disponibles gratuitement

Vidéos en lien avec cette campagne

[Vidéo] Ecrans et hyperactivité

Patricia Baguet (3:39), explique comment les écrans provoquent une agitation psychique et en particulier chez les jeunes enfants. En effet, ils n'ont pas encore l'équipement neurologique nécessaire pour résister au trop plein de stimulations générés. Et cela peu importe le contenu. Il est donc vivement conseillé de ne pas mettre les enfants de moins de 3 ans devant un écran. Par la suite, leur utilisation sera progressive, toujours accompagnée et adaptée à l'âge de l'enfant.  

[Vidéo] L'écran entre la mère et l'enfant

Un entretien avec Pascale Gustin (03:32), psychologue clinicienne et psychanalyste. 

Lorsqu'une maman est en train de regarder la télévision ou un écran avec son bébé dans les bras, elle devient toute entière absorbée et détourne les yeux de ce dernier.
Or, le bébé grandit à travers ce qu'il lit dans les yeux de sa maman. A travers leurs échanges de regard, ils apprennent à se connaître, se découvrent, et le monde émotionnel de bébé se développe. 

Livres en lien avec cette campagne

[Livre] Le harcèlement virtuel

Numéro de collection: 
105

Dans ce livre, Angélique Gozlan, psychologue clinicienne, analyse le harcèlement dans les nouvelles configurations avec Internet :  le cyber harcèlement interroge de nouvelles modalités de communication et de relation dans lesquelles la notion d’intimité se trouve bouleversée. La complexité du positionnement des adultes et la place de l’école y sont pensés à la lumière des processus à l’œuvre à l'adolescence.  

[Livre] Coopérer autour des écrans

Numéro de collection: 
96

Pascal Minotte, psychologue, questionne notre place éducative dans l'accompagnement des enfants et adolescents aux usages des écrans. Tenant compte de nos propres pratiques des écrans et de nos représentations à leur égard, il nous revient de rester attentif à cette posture éducative. Comment être une ressource pour eux alors que nous pensons qu’ils maîtrisent mieux que nous les outils ? Accompagner ensemble, parents et éducateurs, les nouvelles générations dans leurs usages des écrans nécessite de dépasser les apparences et de se connecter au sens qu’elles donnent à leurs pratiques.

Disponible en version PDF .

 

[Livre] Grandir avec les écrans "La règle 3-6-9-12"

Numéro de collection: 
64

De nombreux parents et professionnels sont désorientés. A partir de quel âge offrir à l’enfant une console de jeux ou un premier téléphone ? Combien d’heures le laisser au quotidien devant la télévision ou l’ordinateur ? Quels cadres lui fixer?
C’est le but de la règle « 3-6-9-12 » établie par Serge Tisseron : répondre à ces questions, aussi bien pour l’usage des écrans en famille qu’à l’école, et pour tout âge.

[Livre] Les dangers de la télé pour les bébés

Numéro de collection: 
28

Des chaînes pour bébés âgés de 6 mois à trois ans se sont installées dans les foyers sous un argument éducatif. Le psychiatre Serge Tisseron soulève ici les questions qu’elles posent, notamment du point de vue de la santé mentale du tout petit.

Pages en lien avec cette campagne

Bibliographie autour de la thématique des écrans

Académie des sciences, Académie nationale de médecine, académie des technologies, (2019). L’enfant, l’adolescent, la famille et les écrans. Bach J.F., Houdé O., Léna P., Tisseron S. (2013). L’enfant et les écrans, Un avis scientifique de l’Académie des Sciences. Le Pommier De Pomereu. (2021).  A la reconquête de l'attention. Broché Desmurget, M. (2019). La fabrique du crétin numérique, les dangers des écrans pour nos enfants. Seuil Dieu Osika, S. (2018). Les écrans : mode d’emploi pour une utilisation raisonnée en famille. Broché, Collection Guide Dubois K. (2020). Quand les écrans sabotent l...

Affiches "Ne laissons pas les écrans faire écran"

Quatre affiches de campagne montrent l'importance du relationnel, du plaisir d'être ensemble, de passer un moment connecté l'un à l'autre pour le développement de l'enfant. La présence d'un autre, d'un adulte qui s'intéresse à lui, qui interagit, qui parle, joue est essentiel à sa croissance.   Ces affiches sont disponibles gratuitement via notre magasin.

Réaliser vous-même une conférence : "les enfants et les écrans"

Ce PowerPoint est un outil qui permet à chaque citoyen sensible à cette question de construire une animation, une conférence pour transmettre les arguments scientifiques qui ont permis de construire la campagne «  3-6-9-12 ans : maîtrisons les écrans ». Ce document peut également servir comme base de discussion à un groupe de parents par ex (chacun préparant une partie à l’avance) qui s’interroge sur cette thématique et qui souhaite par exemple que ce thème soit abordé lors d’une conférence à l’école. 

Campagne Ecrans : Avant 3 ans

Pas d’écran AVANT 3 ANS Avant 3 ans, la meilleure Emission, celle qu’il créé avec son entourage. Si les écrans facilitent notre vie quotidienne, permettent de nous évader, de rester en contact avec la famille, les amis… il est néanmoins indispensable de penser leur utilisation et leur place dans nos vies et en particulier dans celles des tout petits. Il est souvent tentant pour les parents d’embarquer leurs enfants, y compris les plus jeunes, dans cet univers : montrer des photos sur le smartphone, appeler sa marraine ou son grand père en visio, regarder de petits dessins animés… Avant 3...

Campagne Ecrans : Avant 6 ans

Avant 6 ans, l’enfant a besoin de découvrir toutes ses possibilités: il est prioritaire qu’il ait des activités engageant ses dix doigts, pour développer son habileté motrice, et surtout son cerveau. Le risque des écrans est en effet qu’ils accaparent toute son attention, tout son temps. Il est important dès lors d’établir des règles claires sur le temps d’écrans, d’installer les écrans dans le salon, de préférer les jeux vidéos que l’on joue à plusieurs. Sentez-vous le droit de fixer des limites.  

Campagne Ecrans : Avant 9 ans

Pas d’internet seul AVANT 9 ans Avant 9 ans, la meilleure DECOUVERTE, celle qu’on partage de la réalité Entre 6 et 9 ans, l’enfant continue à construire ses différentes formes d’intelligence, à explorer le monde, à découvrir… Les activités qui mobilisent ses 5 sens, sa motricité, son corps tout entier sont encore absolument indispensables. Jouer en famille, avec les copains, lire, bricoler, cuisiner, jardiner… permettent à l’enfant de grandir. A cet âge, il est important de privilégier une utilisation des écrans dans les espaces communs (salon…), de dialoguer en famille sur ce qui s’y...

Campagne Ecrans : Avant 12 ans

Pas de smartphone, réseaux sociaux avant 12 ans Avant 12 ans, la meilleure CONNEXION, celle qu’il a avec ses copains Avant 12 ans, l’enfant a besoin d’explorer la complexité du monde réel. Il a besoin d’éprouver ses relations sociales, de tester ses comportements et les réactions qu’ils suscitent, sans la distance créée par les écrans. Le smartphone donne un accès quasi illimité à internet. Dès lors, l’enfant se retrouve souvent confronté à des contenus inadaptés à son âge (images violentes, propagande, contenus à caractères sexuel…). De plus, le premier smartphone signe pour bon nombre d...

[Campagne] Ecrans : Après 12 ans

L’accès aux écrans, et notamment à un smartphone, nécessite pour les parents de s’interroger sur tout ce que cela implique. En effet, offrir un smartphone ou une tablette signifie donner accès à Internet. Les questions concernant les filtres, l’accès via la 4G, s’ouvrent et doivent se débattre avec l’adolescent : mon enfant est-il prêt à avoir accès à Internet en tous lieux et tout temps ? Est-il prêt à voir toutes les images qui circulent sur Internet et sur lesquelles il peut tomber, même par inadvertance ? A-t-il bien compris le fait que tout ce qui est posté en ligne y reste ? Que tout ce...

Textes en lien avec cette campagne

[Texte] Les réseaux sociaux, lieux de socialisation à l’adolescence

Les réseaux sociaux, utilisés tant par les adolescents que par les adultes, ont modifié le rapport aux autres, au temps, à l’espace, aux apprentissages… S’ils constituent de fabuleux moyens de rester en contact à travers le monde, de déployer la créativité, d’échanger, de s’informer, de rassembler, de mobiliser…, ils sont également vecteurs de nombreuses questions aiguisées par la réalité adolescentaire.

Domestiquer les écrans au rythme de l'enfant

Les écrans occupent désormais une place prépondérante dans nos vies et celles de nos enfants. Mais quelles conséquences cela peut-il avoir sur eux? Disposer de repères temporels peut aider parents et professionnels à adapter la consommation des écrans en fonction de l'âge des enfants.

 

Les risques d’Internet, mythes et réalités

Internet, au même titre que tout progrès, comporte sa part de nouveaux risques. En permettant de dupliquer à des millions d’exemplaires la pensée humaine, l’imprimerie a servi aussi bien à populariser Gandhi que Mein Kampf. 

Les professionnels face aux réseaux sociaux virtuels

Internet tel que nous le connaissons aujourd'hui existe depuis seulement 20 ans et pourtant est déjà passé par plusieurs (r)évolutions.

S'il s'agit d'un outil de communication et de partage du savoir extraordinaire, il éveille inquiétudes et questions quant à son usage, ses limites, ses dangers éventuels principalement à l'égard des enfants et des adolescents.

Enregistrements audio en lien avec cette campagne

[Podcast conférence] "Ados et écrans, parents à cran ?"

Une conférence (12/10/22) animée par le Dr Emmanuel Thill, pédopsychiatre, thérapeute familial et médecin responsable au Centre de Consultations Enfants-Adolescents-Familles Le Vert à Soi, dans le cadre de la semaine de la santé mentale organisée à l'initiative du CRéSaM et de la Maison de la Culture de Tournai.

[Audio] L'accompagnement des enfants dans la découverte du monde des multimédias

Une conférence d'Emmanuel Thill, pédopsychiatre au Centre "Le Vert à soi" à Tournai, organisée par le Centre Scolaire de la ville de Celles. Le docteur Thill déplie la règle '3-6-9-12 Maîtrisons les écrans', visant donc la tranche d'âge 2,5-12 ans, sous l'éclairage de la relation enfant-parents autour de l'éducation aux écrans.

[Audio] "Nos jeunes face aux réseaux sociaux : p@rents connectés ?"

Dans une première partie, Emmanuel Thill, pédopsychiatre au 'Vert à soie' à Tournai, déplie le processus de construction adolescentaire qui entre en résonance avec les offres et les dynamiques présentes sur les réseaux sociaux. Ensuite, le Dr Thill répond à la question "Comment continuer à assurer les fonctions parentales, à aider l'adolescent à s'y retrouver, et surtout à ne pas s'y perdre ?".

Une conférence organisée dans le cadre de la journée "Les jeunes face aux réseaux sociaux", initiée par le Collège Sainte-Marie de Mouscron, section secondaire.

 Imprimer la page

Pages qui pourraient également vous intéresser

Domestiquer les écrans au rythme de l'enfant

Dans une société où le virtuel a pris une place prépondérante, quelles peuvent en être les conséquences sur l’enfant ? Sans céder aux sirènes de la technologie ni à la panique face au monde numérique...
Share

Campagne Ecrans : Avant 3 ans

Pas d’écran AVANT 3 ANS Avant 3 ans, la meilleure Emission, celle qu’il créé avec son entourage. Si les écrans facilitent notre vie quotidienne, permettent de nous évader, de rester en contact avec...
Share