Smartphone

Smartphone

Publié: 
Oui

Ne laissons pas les écrans faire écran

Ecrans et smartphones appartiennent à notre quotidien, y occupant un espace important. La technologie nous connecte en permanence : gestion de notre compte en banque, des tâches administratives, des mails, de la scolarité de nos enfants, partage de nos vies, de photos de nos proches, scrolling sur les réseaux… notre attention est continuellement captée par l’écran et les innombrables notifications reçues.

[Campagne] Maîtrisons les écrans : La campagne 3-6-9-12 donne des repères

Dans une société et une actualité où le virtuel a pris une place prépondérante, quelles peuvent en être les conséquences sur l’enfant ? Sans céder aux sirènes de la technologie ni à la panique face au monde numérique, il s’agit de mieux comprendre l’impact des écrans au cours de la vie de l’enfant. La confrontation aux mondes virtuels et le vécu émotionnel qui y est associé sera différent selon son stade de développement. En effet, au fur et à mesure qu’il grandit, et s’il est accompagné dans ses découvertes, il sera de plus en plus outillé pour faire face aux contenus qu’il perçoit.  
Disposer de repères peut aider parents et professionnels à adapter la consommation des écrans à l’âge de l’enfant.

[Livre] Grandir avec les écrans "La règle 3-6-9-12"

Numéro de collection: 
64

De nombreux parents et professionnels sont désorientés. A partir de quel âge offrir à l’enfant une console de jeux ou un premier téléphone ? Combien d’heures le laisser au quotidien devant la télévision ou l’ordinateur ? Quels cadres lui fixer?
C’est le but de la règle « 3-6-9-12 » établie par Serge Tisseron : répondre à ces questions, aussi bien pour l’usage des écrans en famille qu’à l’école, et pour tout âge.

[Vidéo] Cyberharcèlement : devenir acteur de violence pour se sentir exister, pour être en lien

Angélique Gozlan (03:07), psychologue clinicienne, rappelle combien l'adolescence est une période qui s'accompagne souvent d'un vécu de grande solitude, d'angoisse, de dépressivité, vécus exacerbés par la crise sanitaire. Dès lors, le cyberharcèlement peut constituer un moyen pour l'adolescent [Lire la suite

[Vidéo] Usage des écrans à l’adolescence, la nécessité de penser le cadre et la limite

Marion Haza (05:51), psychologue clinicienne, invite à penser la question du numérique et des adolescents à partir des usages qu'ils en font : Communiquer avec des pairs ou passer tout son temps sur des vidéos? Jeux seuls ou en réseau?... Au-delà du numérique, l'adolescent explore-t-il d'autres modalités relationnelles et les autres sphères de son développement : rencontres en face à face avec ses pairs, activités hors écrans, temps en famille... ? [Lire la suite

[Vidéo] Challenges numériques à l’adolescence, quelle prévention ?

Selon Marion Haza (07:27), psychologue clinicienne, interdire les adolescents à participer à tel ou tel challenge peut se révéler contre-productif tant cela peut inciter les adolescents à y voir un deuxième défi : d'une part le défi en lui-même et d'autre part défier la règle de l'adulte. Au contraire, la prévention par les pairs est une piste intéressante qui a déjà fait ses preuves. Des influenceurs, youtubeurs peuvent par exemple réaliser des vidéos dans lesquelles ils abordent la question de tel ou tel challenge, les invitant à réfléchir et à ne pas y prendre part. 

Bibliographie autour de la thématique des écrans

Académie des sciences, Académie nationale de médecine, académie des technologies, (2019). L’enfant, l’adolescent, la famille et les écrans. Bach J.F., Houdé O., Léna P., Tisseron S. (2013). L’enfant et les écrans, Un avis scientifique de l’Académie des Sciences. Le Pommier De Pomereu. (2021).  A la reconquête de l'attention. Broché Desmurget, M. (2019). La fabrique du crétin numérique, les dangers des écrans pour nos enfants. Seuil Dieu Osika, S. (2018). Les écrans : mode d’emploi pour une utilisation raisonnée en famille. Broché, Collection Guide Dubois K. (2020). Quand les écrans sabotent l...

[Glané] Une campagne néo-zélandaise sur les dangers d'internet fait un tabac

Le site de la RTBF relaye un spot néo-zélandais qui invite à penser aux potentiels dangers de l'accès très aisé à la pornographie pour des adolescents en pleine construction. Dans ce spot humoristique, deux acteurs se présentent nus et sonnent à la porte d'une maman, ils lui expliquent que leurs vidéos en ligne ne sont pas la meilleure éducation sexuelle pour son fils. Une invitation pour les parents à ouvrir la discussion sur ce que leurs enfants font sur internet, sur la distinction entre ce qu'ils y voient et la réalité... 

Réaliser vous-même une conférence : "les enfants et les écrans"

Ce PowerPoint est un outil qui permet à chaque citoyen sensible à cette question de construire une animation, une conférence pour transmettre les arguments scientifiques qui ont permis de construire la campagne «  3-6-9-12 ans : maîtrisons les écrans ». Ce document peut également servir comme base de discussion à un groupe de parents par ex (chacun préparant une partie à l’avance) qui s’interroge sur cette thématique et qui souhaite par exemple que ce thème soit abordé lors d’une conférence à l’école. 

Campagne Ecrans : Avant 3 ans

Pas d’écran AVANT 3 ANS Avant 3 ans, la meilleure Emission, celle qu’il créé avec son entourage. Si les écrans facilitent notre vie quotidienne, permettent de nous évader, de rester en contact avec la famille, les amis… il est néanmoins indispensable de penser leur utilisation et leur place dans nos vies et en particulier dans celles des tout petits. Il est souvent tentant pour les parents d’embarquer leurs enfants, y compris les plus jeunes, dans cet univers : montrer des photos sur le smartphone, appeler sa marraine ou son grand père en visio, regarder de petits dessins animés… Avant 3...

Quelques considérations sur des chiffres "cyberinquiétants"

Billet invité

Je lisais tout récemment le relais fait par un blogger d’une recherche réalisée aux USA concernant le « cyberharcèlement » chez les jeunes. « 56% des 14-24 ans auraient été victimes de harcèlement digital aux US », titre celui-ci… Des chiffres effectivement alarmants qui m’ont poussé à approfondir la question. J’ai donc été consulter l’étude en question et j’y ai vu un bel exemple des mécanismes qui contribuent à construire une représentation anxiogène du cyberespace.

 Imprimer la page