Prise en charge

Prise en charge

Publié: 
Non

[Livre] Quand la violence se joue au féminin

Véronique Le Goaziou, sociologue, interroge la violence agie par des jeunes filles ou par des femmes adultes : mères infanticides, maltraitantes ou auteures de violences sexuelles, jeunes filles délinquantes, radicalisées ou femmes meurtrières. Si, longtemps la violence des adolescentes, des femmes et des mères est demeurée un phénomène improbable et impensé, comprendre les circonstances et le sens des actes violents commis par la population féminine permet de penser ce qui relève de l’impensable et fournit aux professionnels des clés d’analyse pour mieux agir sur ces violences ou les prévenir.

[Livre] Le travail social animé par la « volonté artistique »

Auteur: 

Dans ce nouveau Temps d'arrêt, David Puaud, éducateur spécialisé et anthropologue, repense l'essence du travail social pour soutenir la valeur fondamentale d’hospitalité des métiers de la relation. Le contexte actuel d'effritement de l’État social et de privatisation déporte les secteurs de l’aide et de l’éducation vers une logique de rentabilité et d’évaluation. L’hypothèse de l'auteur est de développer «  la volonté artistique  » telle une position éthique qui offre un respect des rythmes de l’humain face aux accélérations modernes, aux cultes de l’évaluation et de la mesure de qualité. Continuellement vivifier le travail social relève d’un défi ambitieux.

[Livre] Le secret professionnel, fondement de la relation d’aide et d’écoute

Ce nouveau livre Temps d'arrêt propose deux analyses. Un premier texte de Claire Meerseman, psychologue, vient interroger le secret professionnel tel un fondamental de la relation d’écoute et de confidence. Le second texte réalisé par la Commission de coordination du Brabant Wallon sous le plume d' Andre Donnet, Françoise Dubois et Cecile Guilbau reprend les principes et modalités qui organisent cette obligation de secret à la lumière des débats et mouvements législatifs actuels.

[Livre] La violence des jeunes : punir ou éduquer ?

Véronique le Goaziou, sociologue, analyse la violence des jeunes délinquants ou violents incarnés par les figures du «  jeune de quartier  » ou du «  jeune radicalisé  ». La pénalisation n’est pas l’unique solution, en dépit du recours croissant à la justice observé ces derniers temps. Il faut aussi compter sur les adultes, les familles, les parents et redire la force et l’efficacité de la pratique éducative et de la prévention. Ce livre est disponible en librairie.

[Livre] TDAH Trouble Déficitaire de l'Attention, avec ou sans Hyperactivité

  • TDAH, hyperactivité, troubles de l’attention, agitation... Ces troubles sont au coeur des préoccupations des parents, des professionnels de l’éducation et de la santé face aux souffrances de l’enfant.

Maladie à médiquer pour les uns, symptômes à comprendre pour les autres...
Comment s’y retrouver aujourd’hui ? Les médicaments, sont-ils prescrits à bon escient ? Quelles pistes de prises en charge tiendront compte de manière globale de la réalité de l’enfant et de sa famille ?

Ce livre (64 pages) est adressé à toutes les structures de la petite enfance et de l'aide à la jeunesse et disponible gratuitement pour tous, en téléchargement (PDF et Epub)

[Livre] Développement et troubles de l’enfant 0-12 mois

La première année de la vie est une période très importante au cours de laquelle les bases de l’identité et de la sécurité intérieure de chacun se construisent dans le lien à [...]

Ce livre est disponible en librairie, en Belgique et en France et reste disponible grtauitement en téléchargement (version  pdf et epub). 

[Livre] Peut-on encore toucher les enfants aujourd’hui ?

Auteur: 

Ce texte de Pierre Delion, pédopsychiatre, développe l'importance du toucher dans le développement de l' enfant.. A une époque où des affaires d’abus ont conduit à une inhibition générale du toucher comme moyen de communication entre adulte et enfant, il s’agit d’aborder le toucher avec nuances et de prévoir, pour les professionnels, des moyens d’en parler de façon aisée afin de se prémunir des avatars qui peuvent toujours survenir dans les relations entre adultes et enfants.

Ce texte est disponible en version pdf et epub, également en librairie

[Livre] Points de repère pour prévenir la maltraitance

Observer des signes qui nous inquiètent chez un enfant, être confronté à une situaiton de maltraitance, de négligence ... sont autant de questions ouvertes dans ce Temps d'arrêt pour répondre concrétement aux questions qui se présentent aux professionnels dans leur position de nursing, d'éducation ou d'aide. 
Ce Temps d'arrêt hors-série de 120 pages est disponible sur simple demande ou téléchargeable en format pdf .

[Texte] La parole de l'enfant dans un cadre de maltraitance

La parole de l’enfant doit être respectée, c’est une certitude. Mais l’entendre s’inscrit dans une réalité complexe : être à l’écoute, accueillir son avis, prendre en compte son point de vue, l’accompagner dans sa décision. Cette complexité est encore plus présente dans le cadre de la maltraitance parce que le professionnel pourrait être partagé entre, d’un côté, l’aménagement d’un espace favorable à la confidence et, de l’autre côté, l’obligation de partager avec d’autres tiers en vue d’assurer la protection de l’enfant. 

[Texte] Que faire lorsque je suspecte une maltraitance ?

« Hugo a l’air insensible aux stimulations, c’est comme s’il n’habitait pas son corps » ; « Sarah frappe tout le temps ses camarades » ; « Brice sent mauvais et porte toujours des vêtements trop petits pour lui »… Il nous arrive à tous de nous interroger par rapport à un enfant et plus encore s’il se confie. Que faire alors ? Première règle : ne pas rester seul (...)

Cet enfant est-il hyperactif ?

L’hyperactivité de l’enfant existe-t-elle vraiment en tant qu’entité clinique spécifique ou n’est-elle qu’une construction sommairement échafaudée pour excuser la prescription de Rilatine à des enfants dont le comportement perturbateur dérange l’adulte ? Cette question est posée par un nombre croissant de professionnels. La Rilatine est une amphétamine excitant (...)

Secouer un bébé peut être très dangereux

Quelle que soit sa demande, les pleurs sont le moyen privilégié d'expression du bébé. Cependant, ces pleurs présents de manière quasi permanente dans le quotidien d'une famille peuvent réellement envahir l'espace nécessaire à chacun. Parfois la tension déborde et s'exprime vis-à-vis du bébé pleureur que l'on prend et que l'on secoue. [...]

Texte à paraître dans "Points de repère pour prévenir la maltraitance", octobre 2016

[Texte] Cet enfant a l’air négligé : qu’en penser ?

La négligence est un syndrome actuellement bien identifié dans le registre de la maltraitance. Elle se révèle par la carence de soins, un manque d’attention aux besoins de l’enfant, un défaut d’empathie des parents. La négligence touche en général tous les aspects de la vie du petit, tous ses besoins primaires (manger, boire, dormir, être stimulé, être aimé…). Souvent, elle se déploie sur plusieurs générations ; les parents ont eux-mêmes connu des carences qui les rendent moins adéquats dans leurs rôles parentaux.

Un texte paru dans "Points de repère pour prévenir la maltraitance", Temps d'arrêt, Yapaka - septembre 2014

[Texte] La permanence des équipes éducatives aide à se construire

Répondre aux besoins de continuité et de sécurité de l'enfant appelle à une permanence des équipes éducatives. Cette pérennité du personnel crée un cadre sécurisant et pour les professionnels et pour l'enfant. Sans quoi, le risque, présent dans toute institution, est de « lâcher » psychiquement l’enfant. Et, il importe de donner l’occasion à l’enfant de « faire l’expérience de soi-même dans la continuité d’être » (Winnicot)...

Faut-il châtier les parents qui donnent une fessée ?

Actuellement, dans nos sociétés occidentales, tout le monde est d’accord pour considérer que les châtiments corporels ne sont pas une bonne solution pour aider un enfant à grandir. Dans le cadre des débats actuels sur la légifération de la "fessée" dictée pour le Conseil de l'Europe, rappelons qu'en Belgique la loi interdit déjà le recours à la violence ainsi que les coups et blessures. De plus, la circonstance est aggravante quand il s’agit de violence à l’égard des mineurs. Il n’y a donc pas lieu de rajouter une législation ; trop de loi nuit à la loi.

[Vidéo] Covid-19 : comment accompagner les parents en situation de grande précarité quand toutes les portes paraissent se fermer ?

Pour Farah Merzguioui (02:53), psychologue, les professionnels doivent se montrer disponibles pour entendre, accueillir, contenir ce que les parents ont à déposer tout en se montrant empathiques, en se laissant toucher par leur vulnérabilité sans se laisser soi-même déborder. Dans une posture de non-savoir [Lire la suite

[Vidéo] Quand la précarité matérielle devient précarité sociale, comment garder le lien avec les parents ?

Gérard Neyrand (01:31), docteur en sociologie, rappelle que la précarité économique s'accompagne de difficultés d'insertion sociale et génère aussi de l'isolement et de la précarité psychologique. La précarité comporte différentes dimensions qui nécessitent d'être prises en compte et traitées en parallèle.

[Vidéo] Comment poser le cadre de l’aide par vidéo qui expose l’espace intime de chacun ?

Pascal Kayaert (03:59), travailleur social et directeur de Télé-Accueil Bruxelles, déplie quelques points d'attention à avoir en tête lorsque le professionnel travaille en vidéo-conférence, par exemple en soignant l'arrière-plan et en le conservant au cours des différentes séances permet de garder la distance relationnelle nécessaire au suivi. 

[Vidéo] Le professionnel garant du cadre aussi dans les entretiens par téléphone

Pascal Kayaert (03:14), travailleur social et directeur de Télé-Accueil Bruxelles, insiste sur l'importance, lors d'un entretien téléphonique entre un enseignant et un élève, ou entre un psychologue et un patient, que le professionnel prenne quelques minutes pour expliquer le cadre, mais aussi pour que la personne qui demande son aide puisse questionner et interroger ce cadre. Cette co-construction participe déjà à la mise en relation entre les deux participants. 

[Audio] Précarité familiale, isolement maternel et politiques de soutien à la parentalité : paradoxes et perspectives

Un exposé de Gérard Neyrand, sociologue, psychologue et professeur à l’Université de Toulouse, à l'occasion du colloque « Atouts parents », organisé le 30 janvier 2018, par le Groupe Santé Josaphat et de la FLCPF En collaboration avec Praxis, Le méridien SSM , La Gerbe SSM , A.N.A.I.S. SSM , O.N.E. et La Maison Rue Verte.

"Vous avez peur d’aller voir un psy ? Prenez rendez-vous avec son collègue robot"

[Billet invité] Par Françoise Guillaume

" Vous avez peur de prendre rendez-vous chez un psy ? Allez voir Woebot, un robot conversationnel développé à l’Université de Stanford. Woebot est un descendant de la première intelligence artificielle, Eliza. Mais contrairement à sa vénérable grand-mère, il  ne se contente pas de faire quelques  reformulations. Woebot est capable de se présenter, de poser des questions, de faire quelques blagues et surtout d’idenfier des patterns.

Ça commence aujourd'hui [Film]

Documentaire

Fils de mineur, Daniel Lefebvre est directeur d'une école maternelle à Hernaing, près de Valenciennes. Il exerce son métier avec passion dans une région qui fut riche et qui maintenant est rongée par le chômage. Un soir, Mme Henry vient chercher très tard sa fille Laëtitia. En voulant l'embrasser, elle s'écroule ivre morte. Prise de honte, elle s'enfuit abandonnant sa fille et son bébé.

Comment le travail du service a-t-il évolué dans la prise en charge des enfants et de leur famille ?

Comment travailler le lien familial pendant le placement?

La question était au centre de la réflexion menée par l’équipe du SAAE La Ruche à l’occasion du 30è anniversaire du service en octobre 2016. Service d’accueil et d’aide éducative, La Ruche accueille dans une grande maison de village à Bertogne des enfants et des jeunes de 0 à 18 ans, avec pour mission l’hébergement, le suivi en logement autonome pour les plus de 16 ans et les projets de réinsertion familiale.

[Revue de Presse] "Le TDAH n'est pas une maladie"

Le Guardian se fait l'écho des propos d'un des plus célèbres spécialistes en neurosciences, le Dr Perry (Houston ChildTrauma Academy), qui s’interroge sur l’existence même du TDAH ou trouble de l’attention avec hyperactivité. Selon lui, il serait plus pertinent de considérer le TDAH comme un ensemble de symptômes, plutôt que comme un trouble à part entière.

Quel sort réserver aux agresseurs sexuels ?

par Vincent Magos À l’heure où l’agresseur sexuel revient sur le devant de la scène, des voix discordantes s’élèvent pour s’interroger sur le sort à lui réserver, ou pour proposer des solutions radicales — quelquefois hautement toxiques pour la démocratie. D’emblée, nous rappellerons que le risque zéro n’existe pas et, qu'à moins de mettre un policier derrière chaque citoyen, des agresseurs sexuels potentiels resteront en liberté. Il faut également rappeler qu’éduquer les enfants dans un climat de méfiance, en insistant sur le fait qu’aucun adulte n’est réputé fiable, est tout aussi toxique...

 Imprimer la page