[Livre] Le ciel par-dessus le toit

 

Ce roman pose avec poésie et humanité la difficulté de se construire à partir des blessures et carences de l’enfance réactivées à l’adolescence. Comment franchir ce passage adolescent quand les ressources de l’enfance ont fait défaut et que personne ne peut contenir ce cri adressé hurlé dans le vide ?

« Paloma est déjà debout et c’est comme dans les vieux films où les deux personnages se regardent dans la perspective d’un duel. Elles ont contourné la table et Phénix est plus grande que Paloma, plus forte, plus rousse, plus belle, plus tatouée, plus écorchée. Mais ce matin, Paloma n’y pense pas, elle déteste sa mère autant qu’elle déteste la forêt-noire et elle hurle « Répond-moi ! ». Phénix lève la main et dans cette main-là il y a encore le couteau qui a découpé le gâteau et , sur la tranche, pend un bout de cerise comme un bout de chair. La  promesse de ce jour se termine ici dans un grand cri poussé par Paloma et Phénix, un chœur en colère, un chœur en stupeur, un cri dans la perspective du sang, ce geste arrêté et de tout ce qui n’est pas venu.

Paloma fonce dans sa chambre, saisit sa valise, son sac à dos, elle crie des choses comme elle crache et ces paroles  … » P100

Auteur: 
Nathacha Appanah
Type de ressource: 
Roman
Format: 
144 pages
Thématique: 
Share

 Imprimer la page

Pages qui pourraient également vous intéresser